logo-medico.pngZone de Texte:  		ANALYSE d’une DEMANDE de LUNETTES

 

 

 

ANALYSE D’UNE DEMANDE DE LUNETTES

J'ai vu sur le site http://www.medico-lcf.org que vous réalisé l'envoi de lunettes vers les pays en voie de développement et je vous remercie pour ce travail.

Ma nièce, née en décembre 1999, vit en Côte d'ivoire, doit porter des lunettes et nous a sollicité.

Je vous joins une ordonnance. Elle porterait quasiment des loupes.

Vous serait-il possible de nous aider pour l'obtention de ces lunettes ? Merci.

Daniel KANGAH
 

Cette demande pose 2 problèmes :

-          un problème médical : l’ordonnance ne précise pas l’écart inter-pupillaire car la puissance très importante des verres prescrits laisse percevoir qu’il s’agit d’une myopie avec début possible de kératocone ; il faut connaître la formule des verres précédents car il ne faut pas augmenter de façon trop importante la puissance des nouveaux verres ; si les anciennes lunettes ont été cassées, depuis combien de temps ?

-          un problème matériel : des verres de cette puissance sont très onéreux, d’autant qu’il serait utile de délivrer des verres minces et il serait souhaitable qu’un Lion nous fasse état du niveau social de la destinataire ; le port de verres correcteurs est vital pour cette jeune fille, mais MEDICO LCF ne peut couvrir que les cas de dénuement total.

Nous attendons donc les réponses à ces questions pour revoir ce dossier.

Dr Bernard LAPORTE Délégué Médico LCF IDFO

Merci pour l'attention que vous portez au courriel que je vous ai adressé. 

Je comprends vos questions.

En ce qui concerne le problème médical, nous avons obtenu l'information sur l'écart inter-pupillaire. La puissance est importante car il s’agit d’une myopie sévère.

En ce qui concerne l'aspect matériel, cette famille est vraiment dans le besoin car ce type de verres coûte très cher. Je l’ai mise en contact avec un membre du lions club Abidjan.

La jeune fille a toujours ses anciennes lunettes. Elle est brillante à l'école et ce mal pourrait lui gâcher la vie à cause du coût des verres.

Je vous transmets l’ordonnance des anciennes lunettes et reste à votre disposition.

Daniel KANGAH 

 

A MEDICO nous avons la volonté d'aider les personnes, mais il faut nous entourer de précautions et de renseignements.
Je me permets de souligner combien une recherche est longue, même si elle ne concerne qu’une seule personne (temps, mobilisation, échanges de mails et d'entretiens téléphoniques).

J'aimerais que toutes les personnes qui ne connaissent pas notre association et ses services, le comprennent. Je compte sur vous pour être un vecteur de communication en ce sens.
Croyez, au nom de l'équipe à mes sentiments amicaux les meilleurs.
Gérard BATEL Président MEDICO LCF

 

 

 

 

 

 

logo-medico.pngNewsletterbandeau_medico.jpg